comédie musicale

Zazie dans le métro

Zabou Breitman & Reinhardt Wagner — d’après Raymond Queneau

Qui ne connaît pas Zazie, la célèbre adolescente qui vient dans le Paris populaire et bouillant des années 1960 pour voir le métro. Et qui ne le verra pas car il y a une grève. Zazie, et son inénarrable famille, ses rencontres plus surprenantes les unes que les autres, son franc-parler irrévérent et jouissif, sa liberté de parole et d’action quasi sans limites, qui deviennent, dans la mise en scène de Zabou Breitman, les ferments d’une comédie musicale endiablée.

Soixante ans après sa publication, cette fable philosophique est d’une modernité étonnante dans sa dénonciation joyeuse et radicale des conventions sociales et familiales. C’est un brûlot qui cache sous le masque de la fantaisie une réflexion profonde sur la construction souvent difficile d’une identité. Hors des idéaux et des valeurs moralisatrices d’une société bourgeoise qui ne sait plus très bien où elle en est, Zabou Breitman, fidèle à l’impertinent Raymond Queneau, revendique avec brio la liberté d’être soi-même.

Zazie dans le métro est publié aux éditions Gallimard.

© crédits photos : Carole Bethuel

Àge: À partir de 14 ans

Durée: 1H30

Distribution

Adaptation, scénographie et mise en scène Zabou Breitman
D’après Raymond Queneau

Avec Alexandra Datman, Franck Vincent, Gilles Vajou, Fabrice Pillet, Jean Fürst, Delphine Gardin, Florence Pelly et Fred Fall (contrebasse, basse électrique), Ghislain Hervet (clarinettes, sax baryton), Marine Horbaczewki (violoncelle), Maritsa Ney (violon), Scott Taylor (trompette, accordéon, flûte à bec), Nicholas Thomas (percussions, vibraphone, piano électrique)

Accessibilité

Production

Production déléguée Maison de la Culture d’Amiens – Pôle européen de création et de production.

 

Dans ce théâtre