• Facebook
  • Twitter
  • Google +
Partager
Mentions légales Ticket Théâtre(s) - Association 1901
Tél. : 01 49 58 17 12 - infos@ticket-theatres.com

Les spectacles

Musique
30 juin > 01 juillet 2021 la vie brève - Théâtre de l’Aquarium Opération M.A.U.R.I.C.E Sarah Margaine, Marie Salvat, Alexis Derouin - Ensemble A.Storni - Maurice Ravel

Des rythmiques basques de zortzico, un camion nommé Adélaïde, une passacaille qui s’entend « passar por la calle », un pantoum à partir du mot pantoufle, un refus poli de la légion d’honneur, un trou de mémoire, une collection de jouets mécaniques.

Hymne à Ravel. Suivant le principe d’une Schubertiade proposée lors du premier festival BRUIT, l’Ensemble A.Storni traverse l’œuvre du compositeur qui s’est frayé un chemin bien plus grand que les niches des aficionados. Un concert comme à la maison !

Nous pourrions ici être les convives de Maurice Ravel, chez lui à Montfort-l’Amaury, dans son étrange maison baptisée « Belvédère », où il a trouvé cette tranquillité propice au travail d’écriture. Un partage comme de bons amis, près du piano, avec Colette ou Hélène Morhange aussi, à discuter du camion Adélaïde que le compositeur a conduit à Verdun, de ses impressions sur son succès planétaire, de cette maladie neuro-cérébrale qui va tout foutre en l’air et lui dire de se dépêcher de composer : vite, un boléro !

Ce programme, pensé autour du Trio pour piano, violon et violoncelle, révèle les notes délicates et subtiles de la musique de Ravel, dite impressionniste, ses influences variées s’étendant de Couperin jusqu’aux couleurs et rythmes du jazz, son immense amour pour l’Espagne et son désir obstiné de prendre part à la première guerre mondiale.

Programme

MAURICE RAVEL :
Trio pour piano violon violoncelle

Et des extraits de :
La sonate pour violon violoncelle M 13 - 3e mouvement : Lent
La sonate pour violon piano M 77 - 2e mouvement - Blues
Le Tombeau de Couperin - Forlane, Menuet, Rigaudon
Miroirs (5 pièces pour piano) - II Oiseaux tristes
Et d’autres surprises…

GERMAINE TAILLEFERRE :
Trio pour piano violon violoncelle

JOAQUIN TURINA :
Circulo… fantasia pour piano violon et violoncelle

Distribution / Production

Piano : Sarah Margaine
Violon / voix : Marie Salvat
Violoncelle : Alexis Derouin
Contrebasse mandoline (en invité) : Lucas Henri

Production : Ensemble A.Storni
Coréalisation et accueil en résidence de création : la vie brève – Théâtre de l’Aquarium

Biographies

Avec deux musiciennes issues de la culture Méditerranéenne, l’Ensemble A.Storni a trouvé dans l’univers poétique de Alfonsina Storni et sa personnalité une résonance toute particulière. La chanson - mondialement connue - de Mercedes Sosa, « Alfonsina y el mar », qui lui rend hommage est une source d’inspiration pour les musiciennes.

Qui est Alfonsina Storni ?

« Alfonsina Storni est une poétesse du postmodernisme argentin. Souvent définie comme féministe au pays du machisme, elle est à la fois institutrice pour enfants déficients, égérie des bibliothèques populaires du Parti socialiste de Buenos Aires et journaliste sous le pseudonyme de Tao Lao.

Dès 1920, elle côtoie Borges, Pirandello, Marinetti et rencontre Federico García Lorca. La poésie de la dame brune se voile d’une douce et terrible noirceur, jusqu’à se laisser presque toute envahir par deux images incessantes : la mer et la mort, la mort et la mer, leitmotiv d’une inondation lente et inexorable, jusqu’au rêve prémonitoire Moi au fond de la Mer. » (source Wikipedia)


Pianiste atypique et curieuse, Sarah Margaine construit sa vie musicale autour de nombreux projets, tous très différents.
Diplômée du CNSM de Paris, Sarah Margaine se produit régulièrement en tant que soliste, lors de récitals (Paris, Berlin, Stockholm, Marrakesh, New york, Argentine), avec orchestre, ainsi qu’en musique de chambre.
Elle fait aussi partie de troupes rassemblant divers arts (musique, danse, théâtre, cirque, arts plastiques…) comme La Pieuvre et uNopia. Parallèlement, elle développe un projet de concert-spectacle autour de la musique argentine, réunissant l’œuvre de Ginastera, celle de compositeurs actuels argentins et la musique et la danse folklorique. Pour cela, elle traverse l’Argentine pour faire des concerts et découvrir la musique traditionnelle. Sarah Margaine est aussi lauréate de la Fondation Banque Populaire et de la fondation Or du Rhin.

Marie Salvat est une passionnée de musique sous toutes ses formes. Du violon, qui l’a emmenée de Perpignan au CNSM de Paris, en passant par un master au Royal College de Londres et un séjour Erasmus au sein de la Musikuniversität de Vienne. Du chant, cet instrument roi qui lui ouvre la voie vers ses affects les plus profonds, en jazz, chant baroque ou autre, toujours au service des textes qu’elle porte. Son métier d’interprète et ses multiples influences lui permettent de naviguer dans des esthétiques différentes qu’elle aime à mélanger.
Dès 2008, elle crée son quatuor à cordes Agora avec lequel elle tournera pendant cinq ans (formation quatuor Ysaye, Proquartet, tournées Brésil, Japon) et suit en parallèle une formation de musicothérapie spécialité techniques psychomusicales.
En 2012, elle s’oriente vers des formes de recherche entre théâtre et musique. Elle jouera dans Après la pluie (compagnie En Chemin) petite forme opératique pour le jeune public et Un Songe d’une nuit d’été (Compagnie Ah) qui lie le semi-opéra de Purcelll à la pièce de Shakespeare. En 2013, elle obtient un poste de co-soliste à l’Orchestre Dijon Bourgogne. En 2016, son premier album en tant que chanteuse des Kaila Sisters a été soutenu par la SCCP et elle reçoit l’aide de l’ADAMI pour son 2e album, Cent Soleils, sous le pseudo Gelsomina pour une sortie en 2019. Le live de son album joué au Théâtre de l’Essaïon a été sélectionné dans la Matinale du Monde.
En 2017, elle entame trois ans de tournée avec le spectacle Traviata, vous méritez un avenir meilleur de Benjamin Lazar, créé au Théâtre des Bouffes du Nord. Elle crée par ailleurs sa compagnie Ces Gens là ! et imagine des petites formes théâtro-musicales.
En 2019, elle participe à la dernière création de la compagnie la vie brève, Tarquin, au Nouveau Théâtre de Montreuil en tant que violoniste chanteuse et comédienne, et à Arianna, en création à la scène de recherche théâtre de l’ENS Paris-Saclay.

Elle crée à la Scène nationale de Marne-la-Vallée Chroniques Hawaïennes avec les Kaila Sisters, un spectacle musical jeune public qui est actuellement en tournée avec les Jeunesses Musicales de France.
La même année, elle crée avec Sarah Margaine l’ensemble A.Storni qui revisite les grands classiques de la musique de chambre. Ils sont en résidence au Théâtre de l’Aquarium et au Centre culturel de Marly le Roi.

Alexis Derouin étudie au CRR de Paris puis au CRR de Saint-Maur avant d’entrer en 2011 au CNSMD de Paris. Il intègre la classe de Roland Pidoux qui devient, un an plus tard, la classe de Marc Coppey. Il obtient sa Licence en juin 2014 puis son Master dans la classe de Michel Strauss. Il est actuellement en Master de musique de chambre dans la classe de Jean Sulem avec le Quatuor Daphnis et dans la classe de François Salque avec le Trio Nëlde.
En 2011, il est sélectionné par Pieter Wispelwey pour jouer le Concerto d’Elgar accompagné par l’Orchestre de l’Oise, au Festival de violoncelle de Beauvais. La même année, il est invité à interpréter les Variations Rococo de Tchaïkovski accompagné de l’Orchestre des étudiants du Conservatoire de Saint-Maur.
En 2015, il est invité par l’Ensemble Nouvelles portées à jouer le Premier concerto de Chostakovitch.
Son grand intérêt pour la musique de chambre le conduit à jouer avec des artistes tels que Roland Pidoux, Régis Pasquier, Gérard Caussé, Stéphanie-Marie Degand, Alexandre Kantorow, Michel Strauss, Julien Hervé, Charlotte Juilliard, Theo Fourchenneret, Sélim Mazari, Nikita Boriso Glebsky, Aylen Pritchin...
Il se produit avec diverses formations dans des festivals tels que La Chaise Dieu, le Festival Jeunes talents, le Festival de l’Orangerie de Sceaux, les Rencontres de Calenzana, Festival international de musique de chambre de Thèze, Musique de chambre à Giverny, le Festival des Arts de la Grange de Clavière, le Festival Mélomanes côte sud, MusicAncy, …
En 2013, il joue au Festival Les journées Ravel avec Eva Zavaro et fait, avec elle, la création du Bestiaire disparu de Pascal Zavaro, qui leur est dédié. En 2015, il est réinvité en compagnie d’Alexandre Pascal pour célébrer les 20 ans de ce festival.
En 2017, il crée avec Eva Zavaro, Ryo Kojima et Violaine Despeyroux le Quatuor Daphnis ; ils sont Lauréats du Concours Jeunes quatuors de la Philharmonie de Paris et intègrent le CNSMDP en 2018 dans la classe de Jean Sulem.
Ils bénéficient des conseils du Quatuor Ebène, du Quatuor Modigliani…
Depuis 2014, Alexis est membre de la Rotterdam Music Chamber Society.
Musicien éclectique, Alexis Derouin est amené à participer régulièrement à des formations telles que le Quatuor Abegg et le Duo Soska avec la pianiste Sarah Margaine.
En 2019, il est violoncelle solo invité de l’Orchestre national de Lorraine, violoncelle co-solo invité de l’Orchestre de la Monnaie et violoncelliste invité à l’Opéra de Paris.
Il est violoncelle solo du Symphonia Pop Orchestra et Lauréat de l’Académie internationale Maurice Ravel de Saint-Jean-de-Luz.
Alexix a bénéficié des précieux conseils de Gary Hoffman, Frans Helmerson, Jérôme Pernoo…

MUSIQUE / CRÉATION
Mercredi 30 juin à 18h30, jeudi 1er juillet à 19h

 

Durée : 1h
À l’Atelier

 

Ce spectacle s’inscrit dans le cadre de BRUIT, Festival du Théâtre de l’Aquarium — Théâtre et Musique.

Réserver en ligne

Accessiblité :

  • aux personnes à mobilité réduite
la vie brève - Théâtre de l’Aquarium La Cartoucherie
route du Champ de Manœuvre
75012 Paris
Réservation au 01 43 74 99 61
du mardi au vendredi de 14h à 19h
le samedi pendant les représentations de 14h à 19h
http://www.theatredelaquarium.net/