• Facebook
  • Twitter
  • Google +
Partager
Mentions légales Ticket Théâtre(s) - Association 1901
Tél. : 01 49 58 17 12 - infos@ticket-theatres.com

Les spectacles

Théâtre
17 > 20 octobre 2017 Le Tarmac Machin La Hernie J-P. Delore /S. Labou Tansi

« Machin » comme un objet innommable, non identifié. Une chose incongrue, insolente, hors norme. « Hernie » comme une excroissance, une protubérance, un appendice encombrant.

Machin la Hernie ou l’histoire d’un dictateur et aussi d’un roman publié dans une version raccourcie en 1983 sous le titre de L’État honteux, et, quelque vingt ans plus tard, dans sa version intégrale.

L’histoire d’un homme seul, héros de la civilisation du désastre, à la fois jouisseur et victime du chaos. L’histoire d’un dictateur dans sa furie, dans sa folie, « l’histoire de mon-colonel Martillimi Lopez fils de Maman Nationale, venu au monde en se tenant la hernie, parti de ce monde toujours en se la tenant… ».                

Jean-Paul Delore et Dieudonné Niangouna sont allés au cœur du monstre, dans les entrailles de la création du romancier et dramaturge congolais, au plus près de ses mots. Ils sont allés dans la matrice romanesque, dans le creuset, dans la furie de l’écriture. Ils les restituent dans la puissance de leur démesure. Ils nous emportent dans une déambulation solitaire, dans les eaux furieuses d’un texte fleuve, dans la folie et la honte d’un tyran à la triste hernie et dont l’emblème est la braguette.

Le spectacle, aussi rebelle que le roman, est, avec la complicité du guitariste Alexandre Meyer, de la plasticienne Catherine Laval et du vidéaste Sean Hart, un véritable putsch verbal, sonore et visuel.

Présenté une première fois au Tarmac en 2016, la « Hernie » est de retour !

LA PRESSE EN PARLE

Démesure et vertige, cette sorte d’Ubu africain tourne en rond dans son délire. Phénoménal !

Frédérique Roussel, Libération

Sur scène, comme le président colonel, Dieudonné Niangouna est possédant et possédé, siège d’une dialectique démente qui porte le corps à incandescence dans les râles, les hoquets de l’histoire. Il brûle les mots comme la chair de ses sujets et s’efface dans la nuit équatoriale abandonnant derrière lui une terre calcinée.

Jean-Louis Perrier, Mouvement

 Ici, c’est la "fonction de mâle" qui est scénographiée, gouvernant un monde où tous les "machins la hernie" s’accaparent la parole sans jamais "passer le micro" : "Vous posez toutes les questions, je donne toutes les réponses ".

Celia Sadai, Africultures

Il y a, dans ce que Dieudonné Niangouna jette sur le plateau, un pouvoir d’entrainement proche du diabolisme.

Jean Pierre Léonardini, L’Humanité

DISTRIBUTION

Texte Sony Labou Tansi (Revue Noire Éditions)

Adaptation et mise en scène Jean-Paul Delore

Avec Dieudonné Niangouna

Musique sur scène Alexandre Meyer

Collaboration artistique et création costumes Catherine Laval

Création Vidéos, photos Sean Hart

Régies Bastien Lagier

Rencontre-débat autour de la figure du dictateur aujourd’hui : Sony Labou Tansi rattrapé par l’actualité?
Mercredi 18 octobre 2017 - 18h
En écho à Machin La Hernie, texte de Sony Labou Tansi (Revue Noire Éditions), adapté et mis en scène par Jean-Paul Delore, rencontre-débat : La figure du dictateur aujourd’hui : Sony Labou Tansi rattrapé par l’actualité ?

 

 

 

Accessiblité :

  • aux personnes à mobilité réduite
Le Tarmac Réservation par téléphone au 01 43 64 80 80. http://www.letarmac.fr/