• Facebook
  • Twitter
  • Google +
Partager
Mentions légales Ticket Théâtre(s) - Association 1901
Tél. : 01 49 58 17 12 - infos@ticket-theatres.com
Théâtre
08 > 20 janvier 2019 Théâtre 13-Seine Les Yeux d’Anna Texte de Luc Tartar, mise en scène Cécile Tournesol

Tragédie contemporaine

Anna est une jeune fille surdouée. Son inadaptation est criante et son regard insupportable : elle a des yeux vairons qui font peur à ses condisciples et elle refuse de baisser le regard. Au lycée Arthur Miller, après un cours de sport, ses camarades, filles et garçons mêlés, lui volent ses vêtements et l’exhibent nue dans la cour. Elle retourne chez elle et s’enferme dans sa chambre. Pendant la nuit, une main mystérieuse écrit sur le mur de sa maison : sorcière du balai.


Quand Luc Tartar invente le personnage d’Anna, victime d’exclusion et de rejet par ses camarades du lycée, dénigrée pour son intelligence et pour sa différence, et dont le harcèlement est ignoré par des proches impuissants, accaparés par d’autres combats, en lutte pour leur propre survie, une question le taraude :qui sont les sorcières d’aujourd’hui ?

De nos jours, la condition féminine semble fragilisée, les avancées d’hier, qu’on croyait définitives, sont remises en cause et les violences faites aux femmes semblent en progression, dans toutes les classes de la société et jusqu’aux plus hauts niveaux, aux Etats-Unis mêmes, par exemple, où Trump se gargarise de propos sexistes d’une insupportable violence.

La pièce aborde un thème éminemment politique, prenant le monde d’aujourd’hui à bras le corps, et dénonçant les violences qui traversent nos sociétés. Avec l’auteur, je partage l’envie de parler avec et pour les adolescents. Ici, de la violence scolaire et plus largement de la violence sociale. Une violence dans laquelle nous baignons tous, à laquelle nous prenons part.

Quelle joie d’avoir les mots d’un poète pour en rire, en pleurer, nous lever contre et ensemble. Dans le théâtre de Luc Tartar il y a de l’espièglerie et de la férocité, le tendre côtoie le rugueux, le réel, le fantasme… la mort est dans la vie. Nous pouvons tous nous y sentir chez nous. Cécile Tournesol

Compagnie L’art mobile

Avec Anne Coutureau, Tigran Mekhitarian ou Théo Askolovitch, Louka Meliava, Cécile Metrich et Julien Muller


Scénographie Bruno Collet, Lumières Patrice Le Cadre, Vidéo / Images Hadrien Majorel, Musique Aldo Gilbert,
Costumes Philippe Varache


Production L’art mobile. Avec le soutien du Conseil régional d’Île-de-France, du Conseil départemental de l’Essonne, de la Mairie de Sainte-Geneviève-des-Bois (92), des Bords de Scènes - Centre Culturel Alain Poher (91), de L’Espace Culturel Boris Vian (91), du Théâtre 13 / Paris et du Studio - École Supérieure de Comédiens par l’Alternance ESCA (92)

Du 8 au 20 janvier 2019 au Théâtre 13 / Seine                                                                                                                                                                  du mardi au samedi à 20h, le dimanche à 16h – relâche le lundi

1h15 sans entracte - à partir de 12ans

Accessiblité :

  • aux personnes à mobilité réduite
Théâtre 13-Seine 30, rue du Chevaleret 75013 Paris 01 45 88 62 22 http://www.theatre13.com/