• Facebook
  • Twitter
  • Google +
Partager
Mentions légales Ticket Théâtre(s) - Association 1901
Tél. : 01 49 58 17 12 - infos@ticket-theatres.com

Théâtre de l’Aquarium

Situé à la Cartoucherie de Vincennes (Paris 12e), le Théâtre de l’Aquarium a été fondé en 1973 par un collectif de jeunes comédiens /metteurs en scène. Dans les années 80, la direction se resserre autour de Didier Bezace, Jacques Nichet et Jean-Luis Benoît, qui signent tour à tour les spectacles. Les 3 metteurs en scènes partent ensuite chacun leur tour dirigé d’autres lieux et c’est Julie Brochen qui dirige le théâtre entre 2002 et 2009.

Depuis 2009, François Rancillac écrit un nouveau chapitre de l’histoire de l’Aquarium.

Après des débuts universitaires vite remarqués, le collectif du Théâtre de l’Aquarium s’installe à la Cartoucherie en 1973, en nouveaux voisins du Théâtre du Soleil et du Théâtre de la Tempête, qui ont déjà investi ce site militaire désaffecté, en plein Bois de Vincennes. Pendant plusieurs mois, la troupe effectuera elle-même à la force du poignet des travaux impressionnants, transformant cette longue nef de 50 mètres en théâtre ouvert à de multiples possibilités scénographiques. Fonctionnant en autogestion, le Théâtre de l’Aquarium est une fabrique où les œuvres se créent collectivement (sous le regard du « synthétiseur » Jacques Nichet), réinventant de nouvelles relations entre le théâtre, le public et la société.

Il n’est plus question de mettre les classiques à la portée de tous, ni même d’en proposer une « lecture » originale, mais de créer un théâtre nouveau, immédiat et visuel, en prise directe avec l’actualité, s’écrivant à partir de multiples improvisations nourries de documents, d’interviews et de longues enquêtes sur le terrain. Gob ou le journal d’un homme normal, Ah Q, La jeune lune tient la vieille lune toute une nuit dans ses bras, La soeur de Shakespeare, Pépé, figurent parmi les spectacles joués durant ces années 1970, fédérant un large public alors assoiffé de changement.
Durant les années 80, l’Aquarium évolue : Jean-Louis Benoit, Didier Bezace et Jacques Nichet signent tour à tour les spectacles, conçus très souvent en collaboration mais de moins en moins collectivement, et de plus en plus à partir de textes préexistants (souvent non théâtraux) : Flaubert, Un conseil de classe très ordinaire, Correspondance, Histoires de famille, Les heures blanches rythment cette période, riche en expériences originales et en succès publics.

Peu à peu, le collectif militant des débuts perd de son évidence, et bon nombre des membres de la troupe choisissent d’aller réinventer ailleurs leur parcours artistique. Jacques Nichet quittera ainsi le Théâtre de l’Aquarium en 1986, pour aller diriger le Centre dramatique national de Montpellier (il sera ensuite à la tête du TNT de Toulouse, de 1998 à 2007). Jean-Louis Benoit et Didier Bezace continuent à travailler côte à côte, ou du moins tour à tour et le théâtre accueille aussi très régulièrement des spectacles extérieurs ou créés in situ (comme ceux de Jean-Pierre Wenzel, Jean-Louis Hourdin, Chantal Morel, Christian Schiaretti, Catherine Anne, Claude Yersin, Michel Dubois, Frédéric Bélier-Garcia…). Désireux à leur tour de voler de leurs propres ailes sous d’autres cieux, Didier Bezace prend la direction du Théâtre de la Commune (CDN d’Aubervilliers) en 1997, bientôt suivi par Jean-Louis Benoit, qui part à La Criée (CDN de Marseille) en 2001.

Catherine Tasca, Ministre de la Culture, choisit alors Julie Brochen en janvier 2002 pour leur succéder au Théâtre de l’Aquarium. Elle y met en scène notamment Oncle Vania, Le cadavre vivant, Hanjo, L’histoire vraie de la Périchole, L’Échange. Soucieuse d’ouvrir le lieu à d’autres disciplines et de développer les collaborations, Julie Brochen accueille notamment la poésie avec les soirées de l’Orphée Studio conçues par Claude Guerre et André Velter (en partenariat avec France Culture), la danse avec Carolyn Carlson (directrice de l’Atelier de Paris et du festival June Events), la marionnette avec le Théâtre du Fust, le clown avec Lucie Valon, etc. Julie Brochen est nommée à la tête du Théâtre National de Strasbourg en juillet 2008.

En 2009, Christine Albanel, Ministre de la Culture, choisit pour lui succéder, François Rancillac, jusqu’alors directeur de La Comédie de Saint-Étienne. Encore un nouveau chapitre de l’histoire du Théâtre de l’Aquarium...

Voir la programmation

Théâtre de l’Aquarium
La Cartoucherie
route du Champ de Manœuvre
75012 Paris
Comment venir
> Parking gratuit sur le site de La Cartoucherie

> M° Château de Vincennes (ligne 1) puis Navette Cartoucherie gratuite (5 min)
La navette Cartoucherie circule pendant 1h avant et après les spectacles.

Restauration possible au bar de l’Aquarium 1h avant et après les représentations.

Réservation au 01 43 74 99 61
du mardi au vendredi de 14h à 19h
le samedi pendant les représentations de 14h à 19h

Comment venir:
> Parking gratuit sur le site de La Cartoucherie

> M° Château de Vincennes (ligne 1) puis Navette Cartoucherie gratuite (5 min)
La navette Cartoucherie circule pendant 1h avant et après les spectacles.

Restauration possible au bar de l’Aquarium 1h avant et après les représentations.